Partager :

Anticiper au volant est une qualité indispensable pour la pratique de la conduite apaisée. Plus vous anticipez, moins les freinages seront brusques et plus votre score de trajet eiver augmentera.

Anticiper au volant : la règle d’or en conduite, pour un trajet ZEN et éco

Quand vous savez que vous allez devoir ralentir, ou vous arrêter (à un feu rouge par exemple), essayez de réduire votre vitesse ou de freiner le plus tôt possible tout en conservant la vitesse nécessaire pour que, sans accélérer, votre voiture poursuive sa course jusqu’à l’objet du ralentissement (ou de l’arrêt).

Par exemple si vous voyez un feu rouge à distance, relâchez l’accélérateur et freinez un peu si nécessaire, le plus tôt possible, en espérant que vous pourrez garder un peu de vitesse au moment où le feu passera au vert… L’idée est d’arriver au feu en ayant gardé un peu de l’énergie cinétique de la voiture. L’anticipation est clé dans la conduite apaisée.

Attention, ne passez pas au point mort ! L’effet sur la consommation est négligeable et celui sur la sécurité est désastreux.

Anticiper au volant c’est regarder au loin et anticiper les futurs obstacles et/ou dangers.

Soyez zen !

TÉLÉCHARGEZ L’APP QUI RÉCOMPENSE LES CONDUCTEURS