Partager :

Les transports en Île de France, c’est tout simplement énorme. 41 Millions de déplacements par jour, à l’intérieur de la région. Tout confondu : train, tram, métro, vélo, bus, moto, scooter, camion, camionnette, fourgonnette, funiculaire (oui, aussi) et … voiture bien sûr. et le CO2 qui va avec…

15 millions de trajets auto/jour

La part de la voiture reste importante et n’a pas vraiment changé en proportion depuis 10 ans : 38 %, soit une quinzaine de millions de trajets par jour dans la région. Qu’est-ce que ça implique ?

Que malgré les infrastructures de transport en commun un peu partout, les politiques en faveur des transports alternatifs, les injonctions des pouvoirs publics de prendre les transports alternatifs, l’auto partage, etc… les automobilistes franciliens n’ont pas trop le choix. Ils sont obligés de rouler.

Si l’on intègre cette réalité et si l’on considère que les progrès technologiques ne répondent toujours qu’à une petite partie des conducteurs de nouvelles voitures peu polluantes et toutes options, comment pourrions-nous faire pour réduire notre impact environnemental sur l’ensemble des véhicules qui roulent à cet instant précis ? Vous n’avez pas une petite idée ?

Comment réduire l’impact CO2 ?

Pour préciser encore un peu notre idée, une autre question : pour un trajet d’environ 15 km (c’est à peu près ça en ville) avec un système d’aide à l’éco conduite comme eiver (je dis ça comme ça), combien de grammes de CO2 arrive-t-on à économiser, à peu près ?

Pour celles et ceux qui roulent déjà avec eiver, c’est facile. Mais si, regardez dans votre journal de trajets.

On arrive à économiser entre 100 et 200 grammes de CO2 (ça dépend du modèle de véhicule) pour un trajet d’environ 15 km en ville, effectué en mode COOL, ZEN et non violent. Admettons que l’on généralise pour tous les automobilistes possédant un smartphone en Île de France … c’est à dire … tous les automobilistes (comment, vous n’en avez pas encore ? on en reparle dans 3 mois); une petite multiplication plus tard, 15 Millions de trajets x 15 km x 130 grammes de CO2 (on est pessimistes) cela fait un peu plus de 2 000 000 de kg de CO2 économisés. Oui, 2 000 tonnes par jour !

Alors d’accord, je vous entend d’ici : “sur le total émis, ça fait pas grand chose !”. Je réponds : “peut-être, mais c’est toujours ça, et surtout, ça ne vous coûte rien de le faire.” Mieux, ça vous permet d’économiser du carburant, du stress, de la tôle froissée et de cumuler des points de remise chez nos partenaires.

Alors, qu’est ce qu’on attend ?  A bientôt et bonne route avec eiver !