Partager :

Votre voiture accumule les kilomètres au compteur

Une évolution normale dès lors que vous utilisez votre véhicule. On voit, cependant, des automobilistes passer la barre des 200 000 kilomètres, des 300 000, voire plus sans réellement rencontrer de problèmes majeurs. Quel est leur secret ? Au-delà d’un entretien suivi, il y a des éléments clés à considérer pour entretenir et prolonger la longévité de votre véhicule.

Pour rappel, il n’y a pas si longtemps, quand le compteur d’une voiture atteignait six chiffres, on commençait à envisager la fin dudit véhicule. Les propriétaires devaient alors se résoudre à considérer soit une vente (bien souvent au prix du métal) ou des réparations à venir extrêmement coûteuses. De nos jours, atteindre les 150 000 kilomètres, relève de la “normalité”. Et faire durer votre véhicule aussi longtemps, voire plus, pourrait finalement s’avérer plus simple que vous ne le pensez.

De la même manière que conserver un client coûte moins cher que d’en acquérir un nouveau pour une société, garder sa voiture reste plus économique. A condition de faire le nécessaire pour la garder en bon état de marche et de l’entretenir correctement. A l’heure où l’électronique embarquée pourrait devenir totalement accessible aux forces de l’ordre et où un smartphone est suffisant pour bénéficier de fonctionnalités équivalentes aux voitures connectées, votre voiture actuelle est riche d’avantages.

Suivez ces cinq conseils pour améliorer la longévité de votre voiture :

Gardez un oeil sur votre niveau d’huile

Votre corps ne peut fonctionner sans un flux sanguin continu. Pour votre moteur, l’huile remplace le sang mais la réflexion reste la même. Il est crucial de changer l’huile de votre moteur aux intervalles prévus. Votre moteur est constitué de pièces en mouvement perpétuel et l’huile permet de faciliter la friction et ces mouvements. Elle facilite également l’extraction des débris et poussières métalliques issues des mouvements et friction. En changeant votre huile régulièrement, vous permettez l’évacuation de ces déchets et facilitez le fonctionnement de votre moteur, au meilleur de ces capacités.
A noter que les propriétés de l’huile utilisée sont également importantes (son poids, sa viscosité – de fait, il est recommandé de consulter le manuel fourni avec votre voiture et/ou votre garagiste).

Vidangez les fluides régulièrement

Nous venons de parler de l’huile, qui est bien souvent le premier sujet de vidange évoqué mais votre voiture fonctionne avec bien plus de liquides que l’huile. Un regard sous le capot et vous pouvez voir des réservoirs pour le liquide de refroidissement, le liquide de freins, de transmission et de direction assistée. Entre autres. Si ceux-ci ne demandent pas nécessairement un remplacement aussi souvent que l’huile, il est important de les vidanger de manière régulière afin de vidanger d’éventuelles particules qui pourraient endommager les pièces du véhicule auxquelles ils sont associés.

N’attendez pas trop longtemps avant de remplacer les courroies et tuyaux (durites)

La courroie est souvent l’objet de discussions – de la même manière que les tuyaux (les professionnels appellent ça aussi “durites”). Ces éléments flexibles semblent souvent en parfait état. Cependant, la détérioration de ces pièces n’est pas toujours visible.
C’est pourquoi ces pièces (tout comme les tuyaux de gaz dans votre maison) disposent d’une “date limite”. Il est crucial de les remplacer selon les recommandations constructeurs pour éviter de fatiguer votre moteur voire faire face à une casse moteur. Les tuyaux de radiateur fatigués peuvent facilement céder en cas de temps chaud. Ne parlons pas d’une courroie cassée qui peut avoir des résultats désastreux. Et que dire d’une courroie de direction qui lâche et ne vous permet plus de tourner le volant correctement.
Remplacer ces pièces dans les temps est important, non seulement pour la durée de vie de votre voiture mais aussi – et avant tout – pour votre sécurité.

Soyez un conducteur raisonnable et responsable

Si vous êtes un conducteur nerveux – accélérations soudaines et freinages forts – vous contribuez à détériorer votre voiture rapidement.
Quand vous démarrez votre voiture, vous avez l’opportunité de l’entretenir en conduisant intelligemment. L’entretien d’une voiture n’est pas uniquement le métier du garagiste et une conduite aggressive finit par vous coûter de l’agent.
Conduire de manière responsable, c’est éviter des accélérations et freinages soudains, adopter une vitesse de croisière et anticiper. Ce sont des comportements qui, non seulement, permettent de ne pas endommager votre véhicule mais vous permettent également de faire des économies de carburant – voire d’amendes.
Vous pouvez utiliser votre smartphone et l’app eiver pour adopter une conduite responsable, non seulement en économisant mais également en bénéficiant de remises et avantages cumulés via votre bonne conduite.

Prenez le temps de choisir votre voiture

Chaque voiture est différente. Au-delà des différences entre marques, les modèles diffèrent également. Il est important de prêter attention au type de véhicule que vous choisissez, sa marque et les avis publics disponibles. Les journaux automobiles font régulièrement des tests et l’on peut voir des différences de notation, pour une même catégorie de véhicules, allant du simple au double. Il ne s’agit pas que de performance mais aussi de qualité – avec un impact certain sur l’entretien et la durée de vie. Bien sûr, choisir une voiture disposant d’une bonne notation ne garantit pas une utilisation sans nuages mais devrait malgré tout vous épargner quelques visites au garage.
Internet a ouvert le champ des possibles donc n’hésitez pas à vous renseigner et comparer la qualité des véhicules et des offres constructeurs (garantie et qualité de prise en charge).

Voilà nos cinq conseils relativement simples mais tellement cruciaux – et souvent ignorés – pour prolonger la vie de votre véhicule.
A vous maintenant. Quelles sont vos bonnes pratiques en la matière ?