[:fr]

7699561669_les-premiers-vacanciers-risquent-de-se-retrouver-coinces-dans-les-embouteillagesLes transports en Île de France, c’est tout simplement énorme. 41 Millions de déplacements par jour, à l’intérieur de la région. Tout confondu : train, tram, métro, vélo, bus, moto, scooter, camion, camionnette, fourgonnette, funiculaire (oui, aussi) et … voiture bien sûr. et le CO2 qui va avec…

15 millions de trajets auto/jour

La part de la voiture reste importante et n’a pas vraiment changé en proportion depuis 10 ans : 38 %, soit une quinzaine de millions de trajets par jour dans la région. Qu’est-ce que ça implique ?

Que malgré les infrastructures de transport en commun un peu partout, les politiques en faveur des transports alternatifs, les injonctions des pouvoirs publics de prendre les transports alternatifs, l’auto partage, etc… les automobilistes franciliens n’ont pas trop le choix. Ils sont obligés de rouler.

Si l’on intègre cette réalité et si l’on considère que les progrès technologiques ne répondent toujours qu’à une petite partie des conducteurs de nouvelles voitures peu polluantes et toutes options, comment pourrions-nous faire pour réduire notre impact environnemental sur l’ensemble des véhicules qui roulent à cet instant précis ? Vous n’avez pas une petite idée ?

Comment réduire l’impact CO2 ?

Pour préciser encore un peu notre idée, une autre question : pour un trajet d’environ 15 km (c’est à peu près ça en ville) avec un système d’aide à l’éco conduite comme eiver (je dis ça comme ça), combien de grammes de CO2 arrive-t-on à économiser, à peu près ?

Pour celles et ceux qui roulent déjà avec eiver, c’est facile. Mais si, regardez dans votre journal de trajets.

On arrive à économiser entre 100 et 200 grammes de CO2 (ça dépend du modèle de véhicule) pour un trajet d’environ 15 km en ville, effectué en mode COOL, ZEN et non violent. Admettons que l’on généralise pour tous les automobilistes possédant un smartphone en Île de France … c’est à dire … tous les automobilistes (comment, vous n’en avez pas encore ? on en reparle dans 3 mois); une petite multiplication plus tard, 15 Millions de trajets x 15 km x 130 grammes de CO2 (on est pessimistes) cela fait un peu plus de 2 000 000 de kg de CO2 économisés. Oui, 2 000 tonnes par jour !

Alors d’accord, je vous entend d’ici : “sur le total émis, ça fait pas grand chose !”. Je réponds : “peut-être, mais c’est toujours ça, et surtout, ça ne vous coûte rien de le faire.” Mieux, ça vous permet d’économiser du carburant, du stress, de la tôle froissée et de cumuler des points de remise chez nos partenaires.

Alors, qu’est ce qu’on attend ?  A bientôt et bonne route avec eiver !

[:en]

7699561669_les-premiers-vacanciers-risquent-de-se-retrouver-coinces-dans-les-embouteillagesTransport in “Île de France” French Parisian region is just huge. Just imagine 41 million trips per day, within the region. All combined: train, tram, subway, bike, bus, motorcycle, scooter, truck, van, funicular (yes, too) and … car, of course.

The car traffic remains high and has not really changed in proportion for 10 years: 38%, or fifteen million trips per day in the region. What does that mean? It means that despite the transportation infrastructure enhancement, policies for alternative transportation, suggestions from government to take alternative transport, etc. … the Parisian motorists do not have too much choice. They must drive to move.

If we integrate this reality and if we consider that technological advances continue to fulfill a small portion of drivers of less polluting/all features new cars, how can we reduce our environmental impact on all vehicles being driven right now? Do you have an idea?

Well, to further clarify a little, I have another question: for a journey of about 15 km (that’s about it in town) with an eco-driving support system such as eiver (I mention it as an example of course) how many grams of CO2 do you get to save, roughly?

For those who are already driving with eiver this is easy. Just have a look in your travel diary. We get to save between 100 and 200 grams of CO2 (depending on the vehicle model) for a journey of about 15 km in the city, driven in a COOL,  ZEN and non-violent way. Suppose we generalise for all motorists with a smartphone in Île de France … i.e. … all drivers (what, you do not have one? Talk to you in a couple of months), a small calculation later, 15 million journeys x 15 km x 130 grams of CO2 (this is pessimistic) it is a little more than 2,000,000 kg of CO2 saved. Yes, 2,000 tons per day.

So, okay, I can hear you from here: “Ok, but considering the total produced, it’s no big deal”. My answer: “Maybe, but it is still one step towards less CO2 and, above all, it costs you nothing to do it.” Even better, it also allows you to save fuel, stress and accidents and allows you to earn point discounts from our partners.

So, what are we waiting for?  Cheers and happy eiver driving!

[:]