S’insérer dans un tunnel, c’est adapter sa conduite à un nouvel environnement de la route. Explications.

Vous êtes sur le point de vous insérer dans un tunnel, vérifiez bien qu’aucun des témoins lumineux de votre tableau de bord ne soit allumé.

Le panneau d’entrée d’un tunnel impose 3 règles : l’allumage des feux de croisement, l’interdiction de faire demi-tour et de stationner. Les distances de sécurité sont les mêmes dans les tunnels, il est donc important de les respecter.

En cas d’incidents ou d’accidents, que faire ?

Bien que vous ayez pris toutes les précautions nécessaires, vous tombez en panne dans le tunnel… Étape à suivre :

  • Allumez vos feux de détresse
  • Garez vous dans un emplacement d’arrêt d’urgence si possible, sinon serrer au maximum sur la droite
  • Coupez votre moteur et mettez votre gilet réfléchissant avant sortir du véhicule
  • Dirigez vous vers la borne d’urgence la plus proche pour contacter les secours puis trouvez l’issue de secours à proximité

Il arrive parfois que des embouteillages se créent dans un tunnel, vous n’êtes pas pressés, suivez ces étapes :

  • Allumez vos feux de détresse
  • Restez bien sur les voies et n’utilisez pas les emplacements d’arrêt d’urgence
  • Coupez votre moteur et restez dans votre véhicule
  • Écoutez la radio pour être au courant de toutes les infos sur la circulation

En cas d’incendie dans un tunnel, pas de panique, voici ce qu’il faut faire :

  • Tentez de sortir du tunnel sans faire demi-tour. Si ce n’est pas possible, garez-vous le plus possible en serrant sur la droite
  • Coupez le moteur et laissez-y les clés
  • Mettez votre gilet jaune et sortez du véhicule
  • Essayez d’éteindre l’incendie avec les extincteurs à disposition et donnez l’alerte depuis un poste d’appel d’urgence
  • Sortez du tunnel par l’issue de secours la plus proche et attendez les instructions des secours

Plus de secrets pour vous quant au comportement à adopter dans un tunnel maintenant, bonne route !